Le voyage à El-Kala s’est effectué du 20 au 30 Mai 2010 dans des conditions pratiquement idéales.

Le temps, quant à lui, malheureusement n’a pas été celui que nous espérions, mais la chaleur qui s’est dégagé du groupe, tout au long de ces 10 jours, a largement compensé ces faiblesses climatiques qui ne sont généralement pas de mise à cette époque en Algérie.

Le programme élaboré par Albert et son épouse Yvette a pu, malgré tout, se dérouler normalement : visite de Annaba et de la cathédrale St Augustin, excursion en Tunisie, à Tabarka plus précisément, visites des plages des alentours, du chef lieu de la Willaya, d’El-Tarf, et de l’ex village de Lacroix, aujourd’hui, El-Aïoun.

Ces excursions n’étaient, évidemment, pas obligatoires ce qui a permis aussi d’organiser, avec les autres personnes disponibles, de petites randonnées bon enfant vers la route du Boulif ou, à partir de la Pépinière, une promenade sur les hauteurs de la ville d’où l’on a pu admirer le magnifique panorama qui s’étendait à nos pieds avec la mer en toile de fond.

Une journée particulière a été consacrée à la réception du Consul, réception qui est maintenant devenue un rituel bien huilé avec, cette année, comme plat principal de notre déjeuner : un couscous aux poissons. Le méchoui, prévu ce jour là, avait été décalé de quelques jours afin que la famille Giglionne, arrivée trois jours après nous, puisse y participer.

Je n’oublierai pas, surtout, les très nombreuses visites au cimetière, abondamment fleuri, le Dimanche 23, grâce à la délicate attention et la générosité de nos hôtes, Waheb Ouzrout et son fils Reyes, que ne nous remercierons pas assez pour leur compréhension et leur sens de l’accueil.

Un mot aussi à l’intention de Me Mussard, universitaire Aixoise, venue, pendant trois jours, pour faire connaissance avec notre village et son environnement afin de mieux cerner et mieux comprendre les choses en vue de la thèse qu’elle prépare sur la Commune Mixte de La Calle. Sa gentillesse et son implication dans le groupe ont été, unanimement, appréciées.


Merci à Albert et Yvette pour leur organisation sans failles, merci aussi à tous ces amis Callois, que je ne pourrais tous citer, pour leur accueil et leur disponibilité, avec une mention particulière pour Zohir et Mabrouk nos fidèles et estimés amis. Merci enfin au personnel de l’hôtel : serveurs, cuisiniers, femmes de ménage pour la qualité de leur service et pour leur prévenance de tous les instants.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash